Alors que quelques foires d’État ont lieu en ce moment, celle de mon état (comme c’est le cas pour beaucoup d’autres) a touché à sa fin. Mais ne pleurez pas, mes amis: toute cette semaine sur PW Cooks, je publierai de délicieuses recettes inspirées des foires d’État. Si vous constatez que vous manquez certaines de vos friandises préférées des foires d’État, essayez d’en préparer chez vous!

Le parking est bien mieux chez vous, de toute façon.

Pour la première recette, j’ai fouetté de grosses cuisses de dinde rôties. Bien que ma méthode et mes assaisonnements ne correspondent pas exactement, ils sont toujours super bons et super amusants pour servir un groupe de personnes affamées.

Cuisses de dinde! Ils ressemblent à des cuisses de poulet. Seulement… plus gros. Oh, et ils sont faits de dinde au lieu de poulet.

N’êtes-vous pas heureux que je vous explique ces choses?

Tout d’abord, nous allons faire de la saumure. Le saumurage de la volaille, si vous en avez le temps, fait une telle différence en termes de saveur. Faire saumurer la dinde… eh bien, essayez de trouver le temps. S’il te plaît. Je vous en prie.

À de l’eau, ajoutez du sucre…

Un peu de sel…

Un peu de sucre brun…

Un peu d’assaisonnement de Montréal (ou tout sel de saison ou mélange de saison qui fait flotter votre bateau.)

Et une feuille de laurier!

Portez-le à ébullition, puis retirez-le du feu.

Laisser refroidir légèrement la saumure, puis la verser dans un seau ou un bol de glace. (Ou, si vous avez le temps, ce que je n’ai clairement pas fait, vous pouvez refroidir le mélange dans le réfrigérateur.)

Une fois que la saumure est totalement refroidie, ajoutez le gros, gras cuisses de dinde.

Assurez-vous qu’ils sont immergés, puis couvrez le récipient et laissez-les saumurer au réfrigérateur pendant au moins 4 à 6 heures – un peu plus si vous le pouvez!

Pendant que les pattes saumurent, frottez tout ce que vous pouvez trouver. J’ai fait un peu de poudre de chili et un peu plus d’assaisonnement de Montréal…

(Et oui, je réalise que l’assaisonnement de Montréal est destiné aux steaks. Mais le mot «steak» est fabriqué par l’homme. Ce qui est dans un nom ? Et si vous supprimiez le mot «steak» de l’équation? Il vous restait un délicieux assaisonnement salé que vous pourrez frotter sur vos cuisses de dinde saumurées sans vous sentir bizarre.

(Je suis si heureux que nous ayons eu cette discussion.)

J’ai également ajouté du paprika et du sel d’oignon.

Remuez le tout et mettez-le de côté jusqu’à ce que les pattes aient fini de saumurer.

Et maintenant.

Ce que vous allez voir peut vous choquer et vous déranger.

Juste…

Eh bien, vous comprendrez dans une seconde.

Vous l’a dit! Mais écoute. Il est très difficile de frotter des épices sur une cuisse de dinde et de prendre une photo en même temps.

Je ne sais pas pourquoi, mais cette photo me fait craquer. C’est tellement… pas juste.

Le fait est, frottez le dang frotter sur les cuisses de dang dang, en le travaillant dans / sous la peau dang.

Mettez-les dans un four à 400 degrés et faites-les rôtir pendant environ 20 minutes, puis réduisez le feu à 300 et faites rôtir pendant encore 10 à 15 minutes.

J’ai enveloppé le bas des jambes dans du papier d’aluminium pour les rendre plus faciles à saisir et à manger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *